AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE CALENDRIER INCAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melindina

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 38
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: LE CALENDRIER INCAS   Jeu 8 Mar - 5:08

Le calendrier inca possède de nombreuses fêtes rituelles souvent en relation avec l'agriculture où les solstices. Le calendrier précis des incas ne pouvait être le fruit que d'une observation poussée des étoiles et de leur déplacement.

Coricancha, le temple du soleil, était le véritable centre de l'empire inca. Du temple, partaient 42 lignes imaginaires ("ceques") dans toutes les directions. Ces axes passaient par des sanctuaires, des huacas naturels ou construits par l'homme qui tous avaient trait à la religion, à la tradition.

Il y avait 7 à 9 huacas par "ceque" pour un total de 328. Un jour était attribué à chaque huaca. Mais il reste donc 37 jours pour faire une année complète, qu'en était-il de ces 37 jours ? Certains avancent que cela correspond exactement à la durée où les Pléiades trop proches du soleil restaient invisibles à Cuzco.

La voie lactée, dans les Andes, est si lumineuse que l'on perçoit même des nuages de poussières interstellaires, les Incas avaient appris à en reconnaître tels que le "lama" (lluthu), le "crapaud" (hanp'atu), le "serpent" ou le "renard". La voie lactée marquait pour les Incas la frontière entre les vivants et les morts et constituait un pont emprunté par les défunts lors de leur retour annuel sur terre.

La chasse faite par les Espagnols de toute autre adoration que le vrai Dieu favorisa le syncrétisme. Par exemple, les paysans faisaient preuve de grande piété devant la constellation de la Croix du Calvaire (cruz calvario) qui symbolise l'idée de mort et de résurrection. Cette piété cachait la volonté de faire survivre certaines croyances autochtones et très anciennes. Fin des années 70, Urton étudie la communauté de Misminay, (près de Cuzco). Le village se divisait en quatre "quarts", délimités par deux routes qui se coupaient au centre du village. L'un s'étendait du nord-est au sud-ouest, et l'autre du sud-est au nord-ouest. Cette division en quatre caractérisait encore certains villages du Pérou et de l'Equateur et il semble que cette pratique existait depuis l'époque inca. Urton pense que ces routes indiquaient les quatre points de lever et de coucher des soleils lors des solstices. Ces routes unissaient donc des notions de l'espace (croix intercardinale) et du temps (croix solsticiale). Les Incas tentent d'unir ainsi l'espace et le temps en un tout. Le premier axe joignait le lever du soleil à l'horizon lors du solstice d'été (nord-est) et à celui du coucher du soleil lors du solstice d'hiver (sud-ouest). Le second, le lever du soleil à l'horizon lors du solstice d'hiver (sud-est) à celui du coucher du soleil lors du solstice d'été (nord-ouest). Ainsi la localisation des étoiles impliquées dans les deux solstices devenait aisée et l'espace était intimement lié au temps. Ainsi, la saison sèche et la saison humide se fécondent chaque année, continuellement.

C'est des cieux (Viracocha) que les hommes ont reçu le corpus de traditions et de techniques agricoles. La religion enseignait que sur la voûte céleste se lisaient les règles et obligations des hommes. La voie lactée ("mayu" = rivière) séparait l'univers des vivants et des mondes inconnus. Des ponts franchissaient cette frontière et permettaient l'accès aux royaumes du surnaturel. Les dieux et les esprits des morts utilisaient ces ponts pour rejoindre le monde des vivants.

Les Incas avaient établi tout un calendrier des tâches agricoles et de leurs rituels basés sur les positions saisonnières de la branche de la galaxie qui abrite le Lama céleste. Ainsi dans les rites saisonniers, ce sont des informations utiles sur le plan "économique" qu'en retiraient les Incas.


source http://secretebase.free.fr/civilisations/ameriques/incas/religion/religion.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE CALENDRIER INCAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» Calendrier académique 2009-2010
» Le calendrier romain
» Calendrier révolutionnaire
» Roland Emmerich: Le Film d'après le calendrier Maya 2012 ! Attention les yeux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Questions sans réponses :: Anthropologie/Civilisations-
Sauter vers: