AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Anastasia Nicolaevna Romanov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Surion
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 125
Age : 32
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Anastasia Nicolaevna Romanov   Dim 17 Déc - 20:51

La grande-duchesse Anastasia Nicolaevna (née le 18 juin 1901 au Peterhof et décédée le 17 juillet 1918 à Iekaterinbourg) était un membre de la famille impériale de Russie, dont la mort mystérieuse demeure l'une des plus grandes énigmes de la première moitié du XXe siècle.

De son nom d'état civil Anastasia Nicolaevna Romanova (en russe Анастасия Николаевна Романова), la grande-duchesse Anastasia naît le 18 juin 1901 au palais du Peterhof, près de Saint-Pétersbourg. Elle est la quatrième fille de l'empereur Nicolas II Alexandrovitch et de l'impératrice Alexandra Feodorovna (née princesse Alix de Hesse et du Rhin). Par sa mère, elle est également une arrière-petite-fille de la reine Victoria du Royaume-Uni. Son titre est Son Altesse Impériale la grande-duchesse Anastasia Nicolaevna de Russie.


L'impératrice Alexandra Feodorovna de Russie et ses quatre filles, les grandes-duchesses Tatiana, Olga, Anastasia et MariaAnastasia est surnommée Nastya, Nastas ou Nastenka par ses proches. Elle est éduquée par un précepteur suisse, Pierre Gilliard, tout comme ses trois sœurs aînées, les grandes-duchesses Olga, Tatiana et Maria, et avec son frère cadet le tsesarévitch Alexei. Elle et sa sœur Maria se font appeler La Petite Paire par la famille car elles sont très souvent ensemble et partagent la même chambre (comme leurs deux sœurs aînées d'ailleurs). Les quatre sœurs sont également connues sous l'acronyme OTMA, assemblage de leurs initiales respectives.

Anastasia est connue pour être un garçon manqué. C'est une enfant puis une adolescente espiègle, taquine, bruyante, active, fougueuse, souriante, heureuse de vivre. À l'inverse de ses sœurs, son comportement n'est guère "princier". Elle a d'ailleurs supplié sa mère sans succès de la scolariser dans un institut afin de se faire des amies, et a même envisagé une carrière d'actrice de théâtre au grand désespoir de sa mère.

Très intelligente mais peu intéressée par l'école, elle est dotée d'un excellent sens de l'humour et aime les plaisanteries sarcastiques. Refusant de pratiquer la langue allemande de sa mère, elle aime cependant discuter en français avec son précepteur Gilliard. Elle adore également s'occuper de ses deux chiens, Shvybzik et Jimmy. Elle passe son temps-libre à faire marcher son tourne-disque, écrire des lettres, regarder des films, faire des photographies, jouer de la balalaïka avec son frère et s'étendre au soleil. Il lui arrive aussi d'aller fumer secrètement dans le jardin, parfois accompagnée de sa sœur Olga. Cependant, elle souffre de maux d'estomac et a un hallux valgus.

La Révolution de février 1917 sonne le glas du régime impérial et le gouvernement perd le soutien du peuple russe. Nicolas II abdique en faveur de son frère le grand-duc Michel le 15 mars 1917. Le couple impérial et leurs enfants sont alors assignés à résidence au palais de Tsarskoïe Selo.

Le ministre de la Justice Kerenski essaie alors d'organiser l'exil de la famille impériale, puisque le roi George V du Royaume-Uni est cousin germain de Nicolas II par sa mère et cousin germain d'Alexandra par son père. Mais le souverain britannique refuse car il a peur de devenir impopulaire. Après cela, les Romanov sont emprisonnés à Perm, puis à Tobolsk et enfin à Iekaterinbourg.

À Iekaterinbourg, où seuls cinq domestiques ont pu les suivre (le médecin, la femme de chambre, le laquais, le cuisinier et son marmiton), ils sont surveillés par la Tchéka. La maison dans laquelle ils sont gardés est appelée La Maison à Destination Spéciale. Les fenêtres sont cadenassées, et certaines d'entre elles sont même cachées par des volets extérieurs. Des palissades ont été construites autour de la demeure pour la dissimuler.

Probablement à cause de l'arrivée imminente des Russes blancs, le sort des membres de la famille impériale et de leur suite est scellé. Après que le petit marmiton a été évacué, les Romanov sont réveillés dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918. Les onze personnes sont exécutées vers deux heures du matin, en moins de trois minutes, dans une pièce du rez-de-chaussée de La Maison à Destination Spéciale : le peloton d'exécution vise le cœur et on achève les survivants d'une balle dans la tête et de coups de baïonnette. Le massacre a été commis par un groupe de bolcheviks commandé par Sverdlov et Yourovsky, peut-être sur l'ordre de Lénine.

Les corps de la famille impériale furent chargés sur un camion puis transférés dans une forêt proche de Iekaterinbourg. Déshabillées, arrosés d'essence, brûlés puis défigurées à l'acide sulfurique, les victimes sont jetées dans un puits de mine d'où ils furent, quelques jours plus tard, retirés pour être ensevelis sous un chemin forestier.

LEGENDE


À cause des déclarations contradictoires des journaux et de la confusion ayant régné pendant les opérations de dissimulation des corps, un trouble profond s'installe chez les Russes blancs qui investissent Iekaterinbourg le 25 juillet 1918.

Le sort de la famille impériale est donc resté pendant longtemps sujet à controverses : si le juge Sokolov, dépêché par l'amiral Koltchak, conclut immédiatement au massacre collectif et à l'incinération des corps, divers historiens - s'appuyant en cela sur des rumeurs répandues dans la région d'Iekaterinbourg - contestèrent ses conclusions. Ainsi l'historienne Marina Gray, fille du général Denikine, tenta de démontrer la survie d'une partie de la famille impériale. Le prénom d'Anastasia est cité fréquemment.

Anastasia aurait survécu au massacre grâce aux bijoux et aux diamants cousus dans sa robe, qui auraient fait ricocher les balles sans la toucher. Lors d'un interrogatoire, un soldat a certifié qu'il manquait un corps avant de les enterrer et que pendant le chemin, il a entendu des gémissements humains, de plus Anastasia a survécu aux coups de feux et aux coups des soldats léninistes dans la maison, les soldats l'ont frappé de nouveau mais n'ont pas vérifié si elle était morte, le mystère commence à cette scène, l'erreur de la non-vérification d'Anastasia et l'empressement d'enterrer tous les corps. De nombreuses femmes ont prétendu, tout au long du XXe siècle, être la grande-duchesse Anastasia. La plus célèbre d'entre elles est Anna Anderson, mais il faut aussi citer Eugenia Smith.

En 1990, les corps de la famille impériale ont été retrouvés et exhumés, puis identifiés par une analyse ADN. Deux corps manquent, celui du tsesarévitch Alexei et celui de la grande-duchesse Anastasia (ou de sa soeur Marie - bien qu'ils penchent pour cette dernière, les légistes n'ont pas pu déterminer laquelle des deux jeunes filles manquait). D'après le rapport de Yourovsky, qui dirigea l'exécution, ces deux corps furent brûlés dans les bois voisins. Cependant, il n'existe aucune preuve réelle de la mort du frère et de la sœur.

Le 16 juillet 1998, Nicolas II a été inhumé avec les membres de sa famille (sauf Alexei et Anastasia - ou Marie -, dont les corps n'ont pas été retrouvés) et les quatre membres de sa suite dans la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul à Saint-Pétersbourg. Ils furent inhumés en présence des descendants de la famille Romanov, notamment du prince Nicolas Romanov, chef de la maison impériale de Russie. Le 14 août 2000, Nicolas II et sa famille ont été canonisés par l'Église orthodoxe de Russie, qui les considère comme morts martyrs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huaca.realbb.net
le berse
Invité



MessageSujet: Re: Anastasia Nicolaevna Romanov   Jeu 11 Jan - 0:23

Encore une histoire tragique de famille anéantie. Lors de guerres, on appelle ces personnes des dommages collatéraux.pale Sa fait peur à voir
Revenir en haut Aller en bas
 
Anastasia Nicolaevna Romanov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Manga] Drifters
» Le mystère d'Anastasia roumanov
» Reprise de l'enquête sur la mort de la famille Romanov
» les 32 religieuses, Bienheureuses, d'Orange
» Histoire : matière à contreverses et de mauvaises foi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Questions sans réponses :: Enigmes Historiques-
Sauter vers: